La banane !!!!!!!!!!!!!!!!!

La climat frais et humide de Salazie est propice à la culture des bananiers. Tout est utilisé dans cette plante : l’extrémité du régime appelé « baba figue » cuisiné en cari, les feuilles faisant office d’assiettes (cf diaporama du cary de tangue) lors de repas traditionnels.


Voici deux  recettes concernant la banane :

  • beignets de banane :

Ingrédients :

6 bananes

300 g de farine

150 g de sucre

1/2 litre de lait

3 oeufs

sel et huile

Dans un saladier,mélangez les œufs, le sel et ajoutez au fur et à mesure la farine et le lait afin d’obtenir une pâte lisse et homogène. Epluchez les bananes et écrasez-les avec une fourchette. Incorporez la purée de banane à la pâte. Laissez reposer 1 heure. Chauffez l’huile dans une poêle et versez la pâte avec une petite louche.

Puis, il ne vous reste plus qu’à laisser refroidir et à déguster autour d’une table avec votre famille. Bon moment de détente.

Petite anecdote : quand j’étais petite tous les dimanches toute la famille se retrouvait chez ma mémé et elle nous faisait souvent des beignets de banane, c’était un régal !!!!!!!!!

  • le punch banane :

Dans 3 litres de rhum blanc, mixez 2 kg de bananes, 500 g de sucre roux et 3 gousses de vanille.

Et après vous savez ce qu’il faut faire, j’espère !!!!!!



Publicités

0 Responses to “La banane !!!!!!!!!!!!!!!!!”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A dame créole

Au pays parfumé que le soleil caresse,
J'ai connu, sous un dais d'arbres tout empourprés
Et de palmiers d'où pleut sur les yeux la paresse,
Une dame créole aux charmes ignorés.

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse
A dans le cou des airs noblement maniérés ;
Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire?
Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
Belle digne d'orner les antiques manoirs,

Vous feriez, à l'abri des ombreuses retraites,
Germer mille sonnets dans le cœur des poètes,
Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.

Charles Baudelaire.

Archives


%d blogueurs aiment cette page :