Saint-Louis était autrefois un quartier qui a été crée en 1726 en l’honneur du roi Louis XV, elle est devenue une commune en 1815.

Elle se situe sous la partie sous le vent de l’île, ces communes voisines sont : au nord l’Etang-Salé, à l’est Cilaos et l’Entre-Deux et au sud Saint-Pierre. Il y a environ plus de 145 000 habitants sur ce territoire de  10 000 hectares.  Cette commune se divise en 3 zones disctintes :

  • la grande plaine côtière pour la canne à sucre, puisque cette commune possède une des dernières usines sucrières de la Réunion : l’Usine du Gol, couplée avec une unité géothermique de production d’électricité; accueillant une zone industrielle avec plus d’une centaine d’unités.


  • plus haut, les contreforts qui sont constitués par une zone montagnarde de moyennes altitudes avec La Rivière, Gol-les-Hauts, Tapage, Bellevue où se développent l’agriculture fruitière et sucrière et l’artisanat du bois.


  • la partie la plus haute de la commune : la Plaine des Makes, offrant tous les avantages des hauts; forêts, élevage, diversification agricole et sites touristiques.


Saint-Louis s’étend en altitude en regroupant plusieurs communes. Ainsi, on y découvre de nombreux sites depuis la mer jusqu’en région montagneuse.

Il est possible de visiter :

  • L’Etang du Gol, site agréable et paisible où l’on trouve encore l’Aigrette de Bourbon, un oiseau endémique en voie de disparition.


  • La Mosquée de Saint-Louis, elle est considérée comme étant la plus belle mosquée de l’île.


  • L’église de Saint-Louis. Elle est l’une des trois plus grandes église au monde (classement des églises et non des cathédrales). Son autel en marbre polychrome est classé monument historique.


  • Notre Dame du Rosaire, l’église de la Rivière Saint-Louis. Elle est remarquée par ses boiseries qui furent faites par les artisans locaux.


  • Le domaine de Maison-Rouge. Située au Gol, la maison principale et sa cour d’apparat date du XVIIe siècle.


  • Observatoire astronomique des Makes.

Cette commune durant bientôt 4-5 ans fait beaucoup parler d’elle du fait du tapage médiatique dont l’ancien maire Cyrille Hamilcaro a fait objet pour une affaire de location de terrains agricoles appartenant à la commune !!!!!

Tandis que l’actuel maire multiplie  les bourdes municipales, il n’arrête pas d’aller et venir du poste de police pour des affaires de discriminations.

De même que son élection à la tête de la mairie avait été annulée en octobre 2009, pour qu’il soit réélu par la suite. Mais, l’orage continue à s’abattre sur cette commune, car les impôts locaux ont augmentés de plus de 44 %. De même que les manifestations des employés communaux se multiplient car leurs salaires vont être diminués dans quelques mois et ainsi que des travailleurs communaux vont se retrouver au chômage quite à cela; car la commune de Saint-Louis est endettée !!! Les jours à Saint-Louis seront rudes et dures !!!!!

La ville n’a jamais fait autant parlé d’elle aujourd’hui par ces différentes affaires qui salissent l’image d’une ville dont la devise est « Justice et vérité ». Quel comble me direz-vous ????


Publicités

0 Responses to “La ville de Saint-Louis”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A dame créole

Au pays parfumé que le soleil caresse,
J'ai connu, sous un dais d'arbres tout empourprés
Et de palmiers d'où pleut sur les yeux la paresse,
Une dame créole aux charmes ignorés.

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse
A dans le cou des airs noblement maniérés ;
Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire?
Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
Belle digne d'orner les antiques manoirs,

Vous feriez, à l'abri des ombreuses retraites,
Germer mille sonnets dans le cœur des poètes,
Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.

Charles Baudelaire.

Archives


%d blogueurs aiment cette page :